Faire du vélo en Ontario : Restez en sécurité cet été

MG Law Injury Lawyers

Vous faites du vélo en Ontario? Lisez d’abord ceci pour éviter de recevoir une amende.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Faire du vélo en Ontario présente de nombreux défis. Restez en sécurité cet été.

Avec l’arrivée du temps plus chaud à Ottawa, le grand public profitera des divers parcs de la ville et fera plus de vélo de saison. Certes, faire du vélo est un excellent exercice. Cependant, il s’agit également d’un moyen de transport principal pour un grand nombre d’Ottaviens. Plusieurs personnes vivant dans la région de la capitale nationale ne savent pas que faire du vélo en Ontario implique de grandes responsabilités similaires à celles de la conduite d’une voiture. En fait, la plupart des amendes et des pénalités attribuées à faire du vélo de façon imprudente sont les mêmes pour les conducteurs en Ontario.

En vertu du Code de la route de l’Ontario, une bicyclette est considérée comme un véhicule, tout comme une voiture ou un camion. Ce passe-temps a son propre ensemble de règles à respecter. À l’approche d’une saison cycliste estivale très occupée, ce blogue rappelle aux cyclistes les lois ontariennes qu’ils doivent respecter. De plus, il récapitule les amendes potentielles que les cyclistes pourraient encourir en enfreignant les règles. En fin de compte, les règles et les directives sont mises en place pour assurer la sécurité des conducteurs, des piétons et des cyclistes également.

Avant de prendre votre vélo cet été, n’oubliez pas ces lois importantes qui sont souvent négligées par le grand public.

Faire du vélo en Ontario : rappels importants pour le grand public

Il convient de rappeler aux cyclistes d’Ottawa les nombreux feux de circulation pour bicyclettes qu’ils doivent respecter aux intersections où se trouvent des conducteurs et des piétons. Si une intersection achalandée comporte des feux de circulation réservés aux bicyclettes, il faut les respecter, peu importe les feux de circulation standard affichés pour les conducteurs de véhicules motorisés. Ces signaux sont conçus pour aider à guider le flux de circulation dans les intersections achalandées et offrent aux cyclistes des feux de virage dédiés et, dans certains cas, leur propre voie de circulation. Le non-respect de ces feux de circulation pour cyclistes peut entraîner une amende élevée, identique à celle à laquelle peut s’attendre un conducteur de véhicule à moteur.

Quant aux conducteurs qui partagent la route avec des cyclistes, ils doivent respecter ce que l’on appelle la loi du dépassement d’un mètre. Les conducteurs qui dépassent des cyclistes sur une route partagée doivent leur laisser un mètre de distance. Cette distance se situe entre leur propre véhicule et le cycliste qu’ils dépassent. Le non-respect de cette règle peut entraîner une contravention de 85 $ pour le conducteur du véhicule à moteur.

L’emportiérage est un autre malheureux incident qui se produit trop fréquemment dans les villes du Canada. Un cycliste est victime de ce genre d’incident lorsqu’un conducteur d’une voiture garée ouvre soudainement sa portière et surprend un cycliste. La collision qui en résulte peut être dévastatrice pour le cycliste, entraînant parfois des blessures traumatiques. La plupart des infractions liées à l’ouverture des portières entraînent une amende de 365 $ pour le conducteur ainsi que trois points d’inaptitude. Toutefois, certains pensent que ce type d’incident fera l’objet d’une augmentation des amendes et des sanctions très prochainement.

Faire du vélo en Ontario et des amendes souvent oubliées. Restez au courant.

Les cyclistes sont également passibles d’un certain nombre d’amendes liées à l’utilisation et à l’entretien appropriés de leur bicyclette, conformément au Code de la route. La plupart de ces amendes sont identiques à celles que les conducteurs traditionnels doivent payer.

Gardez ces conseils à l’esprit pour vous assurer d’éviter une amende coûteuse lors de votre prochain déplacement à vélo. Voici quelques-unes des amendes les plus ignorées que tout cycliste devrait connaître.

Les pénalités les plus ignorées sont les suivantes :

  • Feux et matériel réfléchissant (article 62) : Tous les cyclistes doivent avoir un feu émettant de la lumière blanche à l’avant de leur vélo, et un feu émettant de la lumière rouge ou réfléchissante à l’arrière du vélo ; si le cycliste prévoit d’utiliser son vélo une demi-heure avant ou après le lever ou le coucher du soleil. De plus, un ruban réfléchissant blanc doit être apposé sur la fourche avant de la bicyclette et un ruban réfléchissant rouge sur la fourche arrière. Cette infraction est passible d’une amende de 110 $.
  • Freins fonctionnels (article 64) : Les vélos doivent avoir au moins un frein qui fonctionne sur la roue arrière. Le non-respect de cette règle peut entraîner une amende de 110 $.
  • Klaxon/alarme (article 75) : Le vélo d’un cycliste doit être équipé d’une cloche ou d’un klaxon qui fonctionnent. Le non-respect de cette loi pourrait entraîner une amende de 110 $.
  • Passages pour piétons (article 140) : Si un cycliste ne cède pas le passage à un passage pour piétons, il est passible de la même amende que le conducteur d’un véhicule à moteur, et cette amende peut coûter entre 150 $ et 500 $. N’oubliez pas que les passages pour piétons sont différents des passages pour piétons traditionnels et que les cyclistes ainsi que les conducteurs sont toujours tenus de céder le passage aux piétons dans ces circonstances.

Sans oublier :

  • Signalisation des virages (article 142) : Les cyclistes sont tenus de signaler leur intention de tourner à une intersection en étendant leur bras droit horizontalement, et verticalement s’ils tournent à gauche. Le non-respect de cette exigence peut entraîner une amende de 110 $ et deux points d’inaptitude.
  • Marcher avec son vélo le long d’une route (article 179) : Les cyclistes doivent suivre le sens de la circulation de la même manière que le ferait un véhicule. Cependant, lorsqu’un cycliste marche avec son vélo le long d’une route, il est considéré comme un piéton. Dans ce cas, les cyclistes qui marchent avec leur vélo, sont tenus de le faire du côté de la route qui fait face à la circulation, à moins que traverser la route ne soit considéré comme dangereux. Le non-respect de cette loi peut entraîner une amende de 35 $.

Vous avez besoin d’aide pour les demandes d’indemnisation relatives aux accidents de vélo? MG Law peut vous aider

MG Law a une expérience considérable dans le traitement des complications liées aux réclamations pour accident de vélo. Les accidents graves de vélo sont compliqués en soi et il est préférable de faire appel à un conseiller juridique professionnel. Si vous êtes la malheureuse victime d’un accident de vélo, MG Law peut se battre pour obtenir ce qui vous revient de droit. De plus, MG Law peut vous aider à résoudre les problèmes liés à la réclamation d’un accident de vélo.

Vous n’êtes pas seul dans cette situation difficile. Appelez MG Law au (613) 730 8460 et commencez à traiter vos réclamations pour accident de vélo dès que possible.

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Nous sommes là pour vous aider

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Notre équipe parle le russe, le français, l’anglais ou l’arabe afin que vous soyez le plus à l’aise possible de faire affaire avec nous.