Naviguez avec la sécurité nautique | MG Law

MG Law Injury Lawyers

Naviguez avec la sécurité nautique

Le Canada est entouré de lacs et de rivières, donc quoi de mieux que de faire des activités nautiques afin de profiter de l’été au maximum? La navigation de plaisance est l’un des passe-temps favoris des Canadiens et, même si la plupart d’entre eux circulent en toute sécurité, elle comporte tout de même des risques de blessures. Une étude réalisée sur une période de 18 ans par la Croix-Rouge canadienne indique que 57 % des incidents surviennent durant l’été. Même si le soleil brille, l’environnement nautique peut s’avérer être brutal et causer des accidents d’embarcation de plaisance graves.

La navigation de plaisance est la principale activité nautique en Ontario. Alors que les bateaux servent également au transport et à des fins professionnelles, de telles activités nautiques causent beaucoup moins d’accidents de bateaux, étant donné que les conducteurs possèdent davantage d’expérience et de formation. L’augmentation des activités de navigation de plaisance a mené à la formation d’organismes faisant la promotion de la sécurité nautique. Le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN) a été fondé en 1991 et s’efforce de promouvoir la sécurité afin de réduire le nombre d’accidents nautiques.

Malheureusement, chaque année, de nombreuses personnes ignorent complètement les règles de sécurité nautique fondamentales. Voici cinq (5) conseils de sécurité importants à respecter lorsque vous naviguerez sur l’eau cet été :

1. Porter un gilet de sauvetage. La Croix-Rouge canadienne a constaté que plus de 24 % des accidents nautiques surviennent lorsque la victime ne porte pas de gilet de sauvetage, malgré le fait qu’il y en ait un à bord. À l’inverse, le port du gilet de sauvetage peut prévenir 90 % des noyages reliées aux activités nautiques. La corrélation entre le gilet de sauvetage et la prévention des blessures est clairement définie, alors il se doit d’être porté et non pas simplement transporté!

2. Rester sobre. La Croix-Rouge canadienne a découvert que l’alcool est présent ou présumé dans plus de 50 % des accidents de bateaux. Les organismes tels que MADD s’engagent à lutter contre la navigation de plaisance avec facultés affaiblies et offrent du soutien aux victimes et personnes survivantes. 

3. Suivre un cours de conduite nautique. Les connaissances engendrent la responsabilisation, ce pourquoi la loi exige que quiconque conduisant un bateau motorisé doit posséder une carte de conducteur d’embarcation de plaisance. Sachez que vous renforcez la sécurité de toutes les personnes présentes à bord lorsque vous possédez une telle carte.

4. Être préparé. Cette étape englobe les trois (3) premières étapes ainsi que les suivantes. Le fait de s’assurer que votre bateau possède l’équipement de sécurité approprié et suffisamment de carburant n’est qu’une partie du processus. Il est de votre responsabilité de bien planifier le tout.

5. Connaître son environnement. Cela prend moins d’une minute pour que l’eau froide n’abîme votre santé. En effet, l’eau froide est extrêmement dangereuse et vous devez savoir comment vous en protégez.

Des recherches poussées et des rapports ont démontré que la plupart des accidents de bateaux peuvent être évités en combinant plusieurs mesures préventives.

Si vous avez été impliqué dans un accident de bateau, cela peut être très traumatisant. Toutefois, sachez que vous n’avez pas à affronter la suite des événements par vous-même. MG Law est là pour vous aider et offre des services juridiques dans sept (7) langues.

N’hésitez pas à communiquer avec nous au : (613) 730-8460 afin de bénéficier d’une consultation gratuite. 

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Nous sommes là pour vous aider

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Notre équipe parle le russe, le français, l’anglais ou l’arabe afin que vous soyez le plus à l’aise possible de faire affaire avec nous.