Consommation de pot et conduite avec facultés affaiblies | MG Law

MG Law Injury Lawyers

Consommation de pot et conduite automobile : examinons le cannabis de plus près

Suite à la légalisation du cannabis au Canada, il est important d’en connaître les impacts potentiels sur notre vie quotidienne.

Le cannabis est souvent perçu comme étant une façon agréable de se détendre après une longue journée, de relaxer si vous luttez contre une maladie ou de s’amuser entre amis. Même si cela constitue des raisons valables de consommer du cannabis, vous devez absolument planifier vos déplacements par la suite, surtout si vous ne voulez pas être inculpé de conduite avec facultés affaiblies.

Ainsi, la conduite avec facultés affaiblies est illégale au Canada depuis 1925. En effet, selon le site Canada.ca : « En plus de risquer votre vie et la vie d’autres personnes, vous pouvez faire face à de graves conséquences comme la suspension de votre permis, des contraventions, des accusations criminelles, voire une peine d’emprisonnement si vous êtes reconnu coupable de conduire sous l’influence du cannabis ou d’une autre drogue. »

Connaître les effets secondaires

La plupart d’entre nous connaissent déjà les stéréotypes liés à la consommation de pot, mais sachez que cela va bien au-delà des fringales.

Parmi les autres effets secondaires, on compte notamment :

  • Diminution du temps de réaction
  • Habileté motrice altérée
  • Trouble de la concentration

Comme vous pouvez l’imaginer, cela impactera votre conduite automobile. Une étude récente menée par l’Université McGill a mis cette théorie à l’épreuve. Ainsi, on a demandé à des personnes volontaires de consommer une certaine quantité de cannabis et d’entrer dans un simulateur de conduite une heure après en avoir consommé, puis 3 heures et 5 heures après.

Les chercheurs ont constaté que la conduite sans distraction était similaire en termes de sécurité, mais que les expériences de conduite plus complexes, quoique communes, engendraient des résultats totalement différents. « Les tâches complexes ou nouvelles comprenaient diverses situations, telles des manœuvres d’évitement (par exemple un enfant qui traverse soudainement la rue ou la traversée d’une intersection très achalandée). », comme le rapporte CBC news. Ainsi, on a noté une baisse significative des facultés. Par ailleurs, d’autres études visent à évaluer les effets du cannabis sur le corps jusqu’à 24 heures après sa consommation.

En conclusion, le fait de conduire après avoir consommé du pot peut engendrer de graves conséquences. Si vous prévoyez fumer du cannabis, la meilleure solution est de rester où vous êtes ou encore prévoir un transport de retour sans que vous ayez à conduire.

Chez MG Law, nous sommes là pour vous aider. Si une personne que vous connaissez ou vous-même avez subi un accident automobile, dans lequel le conducteur était sous l’influence du cannabis, contactez-nous au numéro suivant : (613) 730-8460. Nous serons là pour vous et nous vous aiderons à comprendre les différentes options qui s’offrent à vous afin de prendre une décision éclairée.

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Nous sommes là pour vous aider

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Notre équipe parle le russe, le français, l’anglais ou l’arabe afin que vous soyez le plus à l’aise possible de faire affaire avec nous.